On devient peintre lorsqu’on a développé une « écriture » qui nous est propre et est parfaitement identifiable au premier coup d’œil.

Pourtant, avant d’en arriver là un jour pas comme un autre, il aura fallu en faire des toiles, et de toutes sortes.

J’ai pour ma part toujours eu plaisir à peindre d’autres choses et ainsi  me confronter à de nouvelles techniques et les approfondir, comme un musicien ferait ses gammes ou comme si la technique devenait des mots. S’il est vrai que l’on peut parfaitement se faire comprendre avec trois mots, ce qui protège d’ailleurs du bavardage, on peut néanmoins faire aussi de plus jolies phrases si besoin, en ayant un vocabulaire plus large. 

Une peinture en nourrissant une autre, je ne crois pas que ce soit sortir de sa peinture que de faire aussi d’autres choses, mais une richesse qui fait partie d’un tout, et qui permet de sortir d’une sorte de label dans lequel nous nous sommes parfois enfermés et laissé enfermer, de repousser ces frontières picturales au nom de notre liberté d’artiste.

Pour conclure je citerai ces mots de Chick Corea : « En tant que musicien, je n’ai pas un truc qui soit mon truc. J’aime créer et avoir beaucoup de possibilités . Dustin Hoffman est l’un de mes modèles à cause de son talent à être un personnage différent. Quand vous voyez De Niro, il est De Niro, génial.... mais c’est De Niro! Dustin Hoffman est différent à chaque fois en fonction de son rôle. C’est comme ça que je me vois, comme interprète. »

Dustin Hoffman n’en est pas pour autant mon modèle mais j’aime l’idée.

Vous trouverez donc au fil du temps sur ce site quelques travaux « expressionnistes » anciens comme récents bien entendu, ainsi que quelques échantillons de choses disparates que j’ai eu et aurai plaisir à peindre.

Merci à mes collectionneurs et amis des premières heures d’être toujours présents, à ceux qui étaient contre ce « mélange des genres » et m’ont permis de trouver les mots pour écrire ces quelques lignes, à mes galeristes aussi qui me laissent cette liberté , aux acquéreurs ponctuels et à tous ces nouveaux déjà nombreux qui suivent de près ou de loin l’évolution de mes travaux.